Juillet n’a rien d’intéressant pour les vacances

, par Jean Provencher

En 1900, il faut en tirer son parti, juillet n’est pas un temps pour les vacances. Depuis Montréal, La Patrie du 18 juillet y va de cette nouvelle. Si l’on compulse les statistiques de l’observatoire que dirige M. Gauthier, dans une des tours du palais municipal, on constate que depuis un mois, notre région a […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/07/2...