L’affaire de la Mary Fortune. Les traités de Saint-Germain de 1632 et la souveraineté sur le Canada

Michel De Waele
Le 29 mars 1632, la France et l’Angleterre signent deux traités qui mettent officiellement fin à la guerre qui les avait opposées de 1627 à 1629. Les historiens considèrent généralement que l’un de ces traités remettait officiellement la France en possession du Canada et de l’Acadie. Or, les Anglais ne l’entendaient pas ainsi et continueront à revendiquer la souveraineté sur l’ensemble de ce territoire, hormis les places précises cédées à la France en mars 1632 : Québec, Port-Royal et le Cap-Breton. L’affaire de la Mary Fortune, navire anglais arraisonné dans la baie de Tadoussac en 1634, expose au grand jour ces divergences d’interprétation.

Voir en ligne : http://www.erudit.org/fr/revues/haf...