L’eau, la montagne et le loup

, par Jean-Louis Lessard

Guy Arsenault, L’eau, la montagne et le loup, Montréal,
Éd. Goglin, 1959, s.p. (Trois bois originaux gravés de Janine Leroux)

Guy
Arsenault (né en 1922, à ne pas confondre avec le poète acadien) a la modestie
d’ajouter « essais poétiques » en dessous de son titre. En effet, on est en droit de se demander si cette poésie était assez aboutie pour donner lieu à un recueil. Disons-le, le

Voir en ligne : https://laurentiana.blogspot.com/20...