L’empereur du bois

, par Instantanés

 

James Maclaren est une figure importante pour le développement économique et social de l’Outaouais, et ce particulièrement pour la région de la vallée de la Basse-Lièvre. À partir de sa fondation en 1865, la compagnie croît jusqu’à détenir un monopole quasi complet sur l’entièreté de la vallée. Elle joue également un rôle essentiel dans l’établissement et dans la croissance de la ville de Buckingham qui est le cœur de « l’empire » des Maclaren dans la région.

 

 

 

James Maclaren : portrait au fusain, [189 ?]. BAnQ Gatineau (P117, S1, SS1, D1, P2). Artiste non identifié.

 

 

James Mclaren naît le 19 mars 1818 à Glasgow, en Écosse. Il est le fils de David Maclaren et d’Elizabeth Barnett. En 1821, James émigre au Canada avec sa famille. Ils s’installent tout d’abord dans la ville de Richmond. En 1824, la famille s’établit temporairement dans le comté de Torbolton. Elle s’implante définitivement à Wakefield, lieu de naissance de la James Maclaren Company.

 

 

 

Glissoire de la James Maclaren Company, [189 ?]. BAnQ Gatineau (P117, S1, SS1, SSS2, D1, P12). Photographe : Rodolphe Léger.

 

 

Transport et entreposage du bois, en billots ou sciés, sur la rivière La Lièvre aux installations de la James Maclaren Company à Buckingham, [vers 1870]. BAnQ Gatineau (P117, S1, SS1, SSS2, D3). Photographe : Rodolphe Léger.

 

 

À l’aide de capitaux empruntés à leur père, les frères James et John Maclaren achètent leur premier moulin à scie situé à Wakefield. Cela marque les débuts de la compagnie. Toutefois, c’est véritablement dans la région de la Basse-Lièvre, dans le village de Buckingham, qu’elle évolue. Avec quelques partenaires, dont Joseph Merril Currier, W. Mcnaughton, Jacques Felix Sincennes et son frère John Maclaren, James investit et rachète les parts d’une autre entreprise appartenant à l’industriel Baxter Bowman. En 1865, James Maclaren fonde la « James Maclaren & Company ». Il rachète alors progressivement les parts de chacun. Il en devient ainsi le seul et l’unique propriétaire.

 

 

Travailleurs de la James Maclaren Company, [189 ?]. BAnQ Gatineau (P117, S1, SS1, SSS2, D5). Photographe : Rodolphe Léger.

 

 

Si le bois est la principale industrie à laquelle James Maclaren s’intéresse, celui-ci ne s’y limite pas. Il diversifie rapidement ses activités. Il investit notamment de fortes sommes dans la création de la Bank of Ottawa. Dès le début, il en devient le président. Il garde ce poste jusqu’à sa mort en 1892. De plus, Maclaren investit également dans les secteurs minier et ferroviaire. Il compte alors des actifs au Bas et au Haut-Canada, mais également en Colombie-Britannique et aux États-Unis.

 

Si les discours prononcés lors de son décès présentent James Maclaren comme étant un homme calme et sobre de nature, il se révèle être un homme d’affaires redoutable de son vivant. Il impose sa présence dans les secteurs économique et politique de la région. De plus, il dispose d’une fortune considérable jusqu’à la fin de sa vie. Il ne manque pas de l’utiliser afin d’écarter tout compétiteur pouvant mettre en danger ses intérêts dans la région. James Maclaren succombe finalement à la maladie dans sa maison de « Pinehurst » à Buckingham.

 

 

Résidence de James Maclaren appelée « Pinehurst » et les dépendances, dans le quartier ouest de Buckingham, [189 ?]. BAnQ Gatineau (P117, S1, SS1, D28, P38). Photographe : Rodolphe Léger.

 

 

Le fonds de la James Maclaren Company demeure l’un des fonds privés les plus riches concernant l’industrie du bois dans la région de l’Outaouais. L’évolution de l’industrie forestière y est documentée avec une grande variété de documents.

 

 

Tristan Dumas, stagiaire

Sous la supervision de Jacinthe Duval, archiviste-coordonnatrice – BAnQ Gatineau

Voir en ligne : http://blogues.banq.qc.ca/instantan...