L’été 1906 à Montréal, quelle saison !

, par Jean Provencher

L’on n’a jamais vu à Montréal autant de visiteurs. Avec le premier septembre se clôt la plus florissante saison d’été que Montréal n’ait jamais connue. Sa réputation comme centre d’attraction s’est répandue sur tous les points du continent et c’est par torrents que les touristes des États-Unis et d’Ontario ont envahi, cet été, notre ville. […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/09/1...