L’huis du passé

, par Jean-Louis Lessard

Madame Boissonnault (Marie Dumais), L’huis du passé, Montréal, Chez l’auteure, 1924, 208 pages (Préface
de l’abbé Auguste La Palme)

 « Pour servir religion et patrie, Madame
Boissonnault, avec la grâce de la femme, l’amour de la mère, l’enthousiasme
d’une Canadienne sincèrement éprise, nous révèle un poète d’une rare
qualité. » (La Palme)

On trouve deux poèmes liminaires,
l’un écrit par

Voir en ligne : https://laurentiana.blogspot.com/20...