L’importance de la queue de cheveux chez les Chinois du Canada

, par Jean Provencher

J’ai souvenir qu’étant enfant, me rendant à l’école, j’apercevais, dans sa buanderie rue Sainte-Marie coin Bonaventure, à Trois-Rivières, un monsieur chinois portant la longue queue de cheveux. J’ignorais que, pour chacun d’eux, c’était un signe d’appartenance à sa communauté. Du moins, c’est ce que laisse entendre La Patrie du 3 octobre 1881. Chang Ah-Son, habitant […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/10/0...