« L’instinct des bêtes »

, par Jean Provencher

L’instinct chez les animaux tient quelquefois du merveilleux. On n’a pu encore expliquer d’une manière satisfaisante comment les pigeons voyageurs peuvent revenir au colombier. M. Hovey cite dans le Scientific American un exemple bien curieux de la faculté d’orientation. Il s’agit d’un chat qui devint subitement aveugle. Dans les premiers temps de sa cécité, l’animal […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/11/0...