La Ville inhumaine

, par Jean-Louis Lessard

Laurent
Girourd, La Ville inhumaine, Montréal,
Parti pris, 1964, 189 pages.

Essai, roman, poésie, un peu tout cela, et
encore plus. Écriture libre et surréalisme. Postmodernisme avant la lettre.
Différents usages de la typographie. Plusieurs foyers de narration. Chronologie
malmenée. Mise en abyme. Récit classique et monologue intérieur. Comme vous le
devinez, ce livre n'est pas de lecture

Voir en ligne : http://laurentiana.blogspot.com/201...