La belle Françoise

, par noreply@blogger.com (Le Flâneur)

C'est la belle Françoise, lon gai. C'est la belle Françoise Qui veut s'y marier, maluron lurette. Qui veut s'y marier, maluron luré. (Garolou).
  
D'un point de vue généalogique, Françoise Dubois-Lafrance qui a épousé Pierre Houde en 1733 est un cas problème et ce, pour deux raisons : il n'y a pas d'acte de baptême à son nom, du moins je n'en ai pas trouvé, et le prénom de sa mère n'est pas le même dans son acte de mariage que dans son contrat de mariage passé la veille.

L'identité de sa mère

Dans son acte de mariage, le 6 juillet 1733 à Sainte-Croix de Lotbinière, Françoise Lafrance est la fille de François Lafrance et de Marie-Françoise Lambert. Mais dans son contrat de mariage, devant le notaire Choret le 5 juillet 1733, Marie-Françoise Dubois-Lafrance est plutôt la fille de François Dubois-Lafrance et de Marie-Anne Lambert.

En général, je me fie davantage aux notaires qu'aux curés pour la rectitude des faits. Dans ce cas-ci, il est évident que le notaire avait raison et le curé avait tort. Ce dernier a probablement répété par erreur le prénom de la mariée Françoise en écrivant celui de sa mère. Je n'ai trouvé nulle part ailleurs la mention d'un couple formé de François Dubois-Lafrance et Marie-Françoise Lambert.

Sa naissance

Je n'ai pas trouvé de baptême au nom de Françoise Dubois, fille de François et d'Anne Lambert.

René Jetté, dans le Dictionnaire généalogique des familles du Québec, donne 7 enfants à ce couple : Marie-Josèphe (1712), Marie-Anne (1713), Joseph-François (1714), Marie-Louise (1716), François (1718), Marie-Josèphe (1719) et Gervais (1728). Les deux premières et le dernier sont morts en bas âge, ce qui ne laisse que 4 enfants : Joseph, Marie-Louise, François et Marie-Josèphe, tous nés entre 1714 et 1719. Aucun de ces enfants ne porte le prénom de Françoise.

Dans le Dictionnaire généalogique des familles canadiennes, Cyprien Tanguay situe, par erreur, la naissance de Françoise Dubois en l'année 1718. Cette date est plutôt celle de la naissance de François Dubois le cinquième enfant du couple.

Plusieurs sites de recherches généalogiques font un rapprochement entre la mystérieuse Françoise et la Marie-Louise née en 1716. Ils se fient à l'acte de sépulture de Françoise, le 30 mars 1753 à Sainte-Croix, qui mentionne qu'elle est décédée à l'âge de 37 ans. C'est peut-être exact, mais difficile à prouver. Dans les actes de sépultures anciens, l'âge du défunt est souvent une simple approximation.

D'autres enfants perdus

On note un intervalle de 9 ans, un trou noir, entre le baptême de Marie-Josèphe à Saint-Nicolas en 1719 et celui de Gervais à Sainte-Croix en 1728. C'est long 9 ans sans naissance, compte tenu de l'absence de moyens contraceptifs à l'époque de la Nouvelle-France. Il est possible que des actes de baptêmes aient été inscrits et perdus dans une autre paroisse pendant cet intervalle.

Françoise n'est pas la seule enfant du couple Dubois-Lambert pour qui on n'a pas retrouvé d'acte de baptême. J'en connais deux autres :
  • Marie-Angélique qui a épousé Gervais Beaudoin le 21 août 1741 à Sainte-Croix de Lotbinière (contrat devant le notaire Choret le 20 août) ;
  • Marie-Thérèse qui a épousé Joseph Denevers-Boisvert le 28 octobre 1748 dans la même paroisse (contrat devant le notaire Choret le 24 octobre).
On observe une même démarche pour tous les enfants du couple qui se son mariés, y compris Françoise : ils ont tous passé un contrat devant le notaire Jean-Baptiste Choret de Sainte-Croix la veille ou quelques jours seulement avant le mariage.
Françoise Dubois-Lafrance 625a

Voir en ligne : http://leflneur.blogspot.com/2013/0...