« La bonne année »

, par Jean Provencher

Quand la neige dans les rues Crie aux bottes des passants Et qu’au ciel de sombres nues S’entrechoquent sous les vents ; Quand les champs, quand la rivière S’engourdissent dans le froid Et qu’une blanche poussière Tourbillonne autour du toit, Le cœur, dans ce vide extrême, Recherche l’intimité, Il partage avec qui l’aime […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/12/2...