La chasse au chevreuil chez les frères Normand dans les Cantons de l’Est

Germaine Normand
| :
Ce texte a été produit dans le cadre d’un séminaire de maîtrise en sociologie à la fin des années 1970. À la suite d’enquêtes orales auprès de ses quatre frères, l’auteure s’est d’abord attardée à étudier cette chasse, à en décrire sa structure, son organisation et son déroulement. Par la suite, cette chasse a été analysée sous les angles de la fête, de la cérémonie et du jeu. Cette recherche lui a permis de préciser son projet de mémoire de maîtrise et de circonscrire son nouveau terrain de prédilection : la nouvelle vie sur les terres acquises et cultivées par les cinq familles immigrées de Charlevoix à la fin des années 1910 sous l’impulsion de son père François, organisateur de cette migration dans les Cantons de l’Est.
| :
This text was produced in the course of a Masters seminar in sociology at the end of the 1970s. Having carried out oral interviews with her four brothers, the author set out to study deer hunting practises, describing the structure, the organization and the process followed during the hunt. In the project’s second phase, deer hunting was analyzed as a type of ceremony accompanied by gaming rituals and celebrations. Thanks to this research project, the author was able to choose her Masters dissertation topic, and to define a new area of research : the lives of five families of migrants from the Charlevoix region who settled on farmlands obtained with help from the author’s father, François, in the Eastern Townships at the end of the 1910s.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1041117ar