La conversion des propriétés conventuelles et l’héritage des communautés religieuses à travers la perspective de l’aménagement du territoire : ine étude de cas des « grands domaines » de Sillery

Etienne Berthold ,Laurent Aubin
| :
Au Québec, depuis quelques années, plusieurs communautés religieuses connaissent des transformations majeures sous l’effet de l’amenuisement de leurs effectifs. Il s’ensuit des manifestations, sans cesse plus nombreuses et diversifiées, visant la mise en valeur de l’héritage des communautés religieuses. Cet article s’intéresse au processus de conversion des propriétés conventuelles et à la dynamique patrimoniale qu’il implique du point de vue de l’aménagement du territoire. À travers l’étude de cas du secteur des « grands domaines » et du site patrimonial de Sillery (Ville de Québec), l’article retrace et analyse les interprétations associées à la conversion des propriétés conventuelles et, par extension, à l’héritage des communautés religieuses.
| :
In the province of Quebec, religious communities have undergone major changes for a number of years, and some have been subject to a drastic drop in their membership. This situation has fostered many different heritage practices which tend to underscore the heritage aspects of religious communities. This article addresses the conversion of convent properties from the viewpoint of heritage and land planning. Through the case study of the historic designated district of Sillery (Quebec City), the article explores the interpretations of religious communities’ heritage arising from the conversion of convent properties.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1037348ar

Dans la même rubrique