La coutume urbaine des visites du jour de l’An

, par Jean Provencher

L’après-midi du Nouvel An, en ville, il n’est pas surprenant qu’un homme frappe à la porte, venu offrir ses souhaits aux gens de la maison. Son époux à elle est peut-être absent, parti faire de même chez les voisins. C’est l’homme qui s’exécute, la femme, elle, accueille chez elle les souhaits. Le visiteur est parfois […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/01/0...