« La femme japonaise »

, par Jean Provencher

La principale chose que l’on enseigne là-bas à une jeune fille nubile, c’est l’art d’être « silencieuse devant les hommes » Quelle garantie !… Les femmes sont coiffées tous les trois ou quatre jours par une spécialiste. Et cette coiffure est si compliquée et délicate que les Japonaises ne dorment pas en s’appuyant sur un oreiller, qui […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/10/0...