La fin de la joie

, par Jean-Louis Lessard

Jacqueline Mabit, La fin de la joie, Montréal,
Parizeau, 1945, 227 pages. (Préface d’Augustin Deslauriers)

Ce livre
est sans doute le premier roman lesbien écrit au Québec. Jacqueline Mabit,
épouse de Pierre Baillargeon, est une autrice française qui n’a vécu que
quelques années au Québec.

Le
récit se passe en France, à Paris pour la plus grande partie. Les deux héroïnes
s’appellent

Voir en ligne : https://laurentiana.blogspot.com/20...