La liberté n’est pas une marque de yogourt ! Votre rendez-vous avec Pierre Falardeau, le 2 novembre, à 19h

, par Prune Paycha, responsable du marketing et des communications



Cinéaste, polémiste, indépendantiste, Pierre Falardeau est connu pour son franc parler et son langage coloré. Il n’en reste pas moins un personnage complexe. Homme du peuple autant qu’intellectuel, détenteur d’une maîtrise en anthropologie de l’Université de Montréal, pionnier de l’utilisation de l’audiovisuel dans le cadre des études universitaires, il demeure aujourd’hui l’une des figures majeures de la vidéo politique au Québec. Pourfendeur de l’impérialisme culturel et économique, il a créé avec Julien Poulin le personnage d’Elvis Gratton, devenu depuis un mythe populaire symbolisant l’aliénation et l’acculturation québécoise. Il tournera ensuite des films plus ouvertement politiques (Octobre ; 15 février 1839). Son audace (Le temps des bouffons) a fait de lui l’un des principaux porte-voix du discours indépendantiste au cours des décennies 1990 et 2000.

Pour cette troisième rencontre de notre cycle consacré aux Figures marquantes de la liberté, l’historien Éric Bédard recevra Marcel Jean, critique et directeur de la Cinémathèque québécoise. Le 2 novembre, dès 19h, La Fondation vous propose une heure d’entrevue pour découvrir Pierre Falardeau, pour qui « la liberté n’était pas une marque de yogourt », mais bien, l’engagement d’une vie.

Pour réserver votre place dès maintenant : ici
Pour suivre la rencontre le soir de l’évènement, en webdiffusion : ici

Voir en ligne : https://www.fondationlionelgroulx.o...