La maison dans le cœur

, par Jean Provencher

Les flammes cruelles ont dévoré entièrement la maison où je suis né. Alors je me suis embarqué sur un vaisseau tout doré, pour distraire mon chagrin. J’ai pris ma flûte sculptée, et j’ai dit une chanson à la lune ; mais j’ai attristé la lune qui s’est voilée d’un nuage. Je me suis retourné vers la […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/07/0...