La modernisation de l'accent québécois. De l'accent traditionnel au nouvel accen...

, par 2e bataillon du régiment de la Sarre

La modernisation de l'accent québécois. De l'accent traditionnel au nouvel accent : 1841-1960. Esquisse historique

Informations

Auteur : Jean-Denis Gendron

Dernier à l’affirmer en 1757, Bougainville écrit : "Les Canadiens […] leur accent est aussi bon qu’à Paris". Il confirme ainsi tous les témoignages analogues formulés par les Français et les étrangers qui ont séjourné dans la Nouvelle-France entre 1608 et 1760 : il y a alors pleine communauté d’accent entre Québec et Paris.

Mais en 1841, coup de théâtre : Thomas Maguire fait état dans un ouvrage publié à Québec de différences très sensibles de prononciation entre Québec et Paris. S’ensuit un sérieux choc culturel pour la petite élite du Canada français. Celle-ci découvre alors que Paris, à l’insu des Canadiens, a changé d’accent et qu’il lui faut, pour garder son rang dans "le monde francophone nouveau" issu de la Révolution de 1789, se mettre à la page.

D’abord en prenant une nette conscience des changements survenus à Paris ; puis en développant un mouvement pour modifier en conséquence la prononciation des Canadiens. Mouvement qui aura ses assises dans les collèges classiques, les écoles normales et les écoles de diction et qui prendra appui sur le théâtre, la radio et la télévision pour diffuser sur une échelle de plus en plus large le nouveau modèle de prononciation et le rendre ainsi graduellement acceptable à tous les Québécois.

Nous vous invitons aussi à consulter le lien suivant

Histoire de notre accent

En Nouvelle-France, nos ancêtres, qu’ils aient appartenu au peuple ou à l’élite, parlaient ainsi : « La couvarte de la barline éta trop légearte pour aller à Montrial. On a resté cheu nous. » Pourtant, tous les Français de passage soulignaient la qualité de notre langue. Ensuite, au XIXe siècle, alors que notre manière de parler est presque la même, les jugements sur celle-ci se font sévères. Nous parlerions comme des péquenauds. Que s’est-il passé pour que la même langue soit soumise à des évaluations aussi contrastées ?

http://www.ledevoir.com/culture/livres/429688/histoire-de-notre-accent

Vive notre accent Québécois !


Voir en ligne : http://www.facebook.com/54480857555...