La nécessité des centres d’accueil

, par Jean Provencher

Les statistiques des refuges de nuit et des postes de police nous apprennent que 500 miséreux sont sans logement, toutes les nuits à Montréal. Tous ne sont pas absolument dénués d’argent, cependant, car il faut dix cents pour entrer au refuge de nuit de M. Ouimet et à la « Brewery Mission ». À part […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2018/01/1...