La porte Hope et la rue Sainte-Famille (1829)

, par Jérôme Ouellet

Cette aquarelle de l’officier britannique James Pattison Cockburn (1779-1847), datée de juillet 1829, illustre la porte Hope et les fortifications contrôlant l’accès à la rue Sainte-Famille. L’édification, en 1786, de cet ouvrage dédié à l’administrateur colonial Henry Hope (c.1746-1789) s’inscrit … Lire la suite

Voir en ligne : http://histoireurbaine.wordpress.co...