La ville de Trois-Rivières s’urbanise, alors qu’à Saint-Hyacinthe, ça ne va pas de soi

, par Jean Provencher

Et nécessité oblige. On est à poser au coin des rues de petites planchettes avec le nom des rues. C’est bien, mais pourquoi ne pas écrire français et ne pas marquer Ste Anne au lieu de St Anne ? À quand les numéros sur les maisons ? Le Trifluvien (Trois-Rivières), 29 mai 1889. * * […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/05/2...