La voie Sir-Wilfrid-Laurier (boulevard Laurier) en 1943

, par Jérôme Ouellet

  Au début du XXe siècle, les principaux axes routiers traversant la banlieue ouest[1] de Québec sont les mêmes qu’à l’époque de la Nouvelle-France. Ils conviennent alors aux besoins d’un milieu peu urbanisé. Cependant, l’avènement de l’automobile, la popularisation du transport routier[2] et le développement du tourisme de masse[3] accentuent la pression sur ce […]

Voir en ligne : https://histoireurbaine.wordpress.c...