Le 11 mars 1898

, par Jean Provencher

Les corneilles ont commencé leur migration vers le nord. Il y aura du sirop et du sucre réellement nouveaux. Plusieurs sucreries sont entaillées et l’eau sucrée coule abondamment. La glace sur le St-Laurent commence à céder, plusieurs traverses ont été condamnées à Montréal. La récolte de glace s’achève, elle a été belle et considérable. […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/03/1...