Le Centre régional d’archives de Lanaudière : préserver hier pour demain

, par Instantanés

Porte principale d’Archives Lanaudière

Porte principale d’Archives Lanaudière
Photographe : Denis Pepin

 

Le Centre régional d’archives de Lanaudière a été inauguré en 1992. Connu maintenant sous l’appellation Archives Lanaudière, le centre fait partie du réseau des 36 services d’archives privées agréés qui constituent, à travers l’ensemble du Québec, les partenaires privilégiés de BAnQ en ce qui a trait à l’acquisition, la conservation et la diffusion des archives d’origine privée.

La mission du Centre régional d’archives de Lanaudière est d’acquérir et de sauvegarder le patrimoine archivistique ayant une valeur historique et patrimoniale de la région lanaudoise ; traiter ces documents d’archives ; diffuser aux chercheurs et au public en général cette mémoire collective régionale.

Ferrotype familial, Fonds Émilien St-Georges (P0225) Photographe inconnu

Ferrotype familial, Fonds Émilien St-Georges (P0225)
Photographe inconnu

Le centre conserve 290 fonds et collections d’archives totalisant plus de 690 mètres linéaires de documents textuels et de 125 000 photographies. Le fonds conserve notamment le fonds Louis-Joseph Doucet, poète né à Lanoraie en 1874, le fonds Jacques Parizeau, député de L’Assomption, et le fonds Jean-Baptiste Meilleur, médecin, député et fondateur du Collège de l’Assomption. Les chercheurs affluent d’ailleurs pour consulter les différents fonds et collections. Tout dernièrement, le Centre a acquis le fonds Émilien Saint-Georges, inspecteur et guide chasse et pêche notamment pour Maurice Duplessis et Pierre Elliott Trudeau. Ce fonds contient notamment des ferrotypes.

Parallèlement aux activités d’acquisition et de traitement d’archives, le centre participe à différentes activités de diffusion telles que des conférences, expositions et publications. Très impliqué, il organise des activités à caractère historique comme les circuits patrimoniaux de L’Assomption. En effet, pendant la période estivale, le Centre organise des circuits où le public arpente les rues de L’Assomption accompagné d’un personnage historique costumé. Les visiteurs apprennent ainsi l’histoire de certaines demeures bourgeoises et de certains monuments historiques de la Ville de L’Assomption, fondée en 1724.

Le centre a développé une solide réputation en gestion documentaire auprès de la clientèle lanaudoise. Il offre ses services d’élaboration et d’application de calendrier de conservation, entre autres, auprès des organismes publics décentralisés. Il offre également un service de numérisation fort apprécié de sa clientèle de même qu’un service d’entreposage sécuritaire de documents et d’archives aux organismes publics et privés de la région. Enfin, le centre offre de la formation au personnel de ces organismes en gestion des documents.

En vingt-deux ans d’existence, Archives Lanaudière a su laisser une marque distinctive dans la région et constitue un partenaire privilégié d’un nombre sans cesse croissant d’organismes publics et privés.

 

Caroline Sauvageau, archiviste - BAnQ-Vieux-Montréal

Voir en ligne : http://blogues.banq.qc.ca/instantan...