Le Grand réveil acadien : une nouvelle mise en relief de la présence acadienne en Louisiane

Nathan Rabalais
| :
En octobre 2015, le deuxième Grand réveil acadien (Gra) s’est déroulé à plusieurs endroits au sud de la Louisiane, commérant le 250e anniversaire de l’arrivée des Acadiens dans le territoire des Attakapas en 1765. Cet article présente les origines du Gra et les activités qui y ont eu lieu (musique, théâtre, ateliers de généalogie), en parallèle avec la première édition du Gra en 2011. L’événement est examiné dans une optique de mémoire collective et signale un contact accru entre la Louisiane et d’autres communautés francophones, notamment au Canada. Bien que le Gra puisse être vu comme le signe d’un intérêt renouvelé dans la promotion du français en Louisiane, cet événement reposerait sur un compromis entre la célébration d’une identité exclusivement acadienne et l’inclusion d’autres groupes francophones dans la Louisiane française et créole, un contexte très diversifié sur le plan culturel et ethnique.
| :
In October 2015, the second Great Acadian Awakening (Grand réveil acadien : Gra) took place in multiple locations throughout south Louisiana, commemorating the 250th anniversary of the Acadians’ arrival in the Attakapas territory of Louisiana in 1765. This article gives an account of the Gra’s origins and the activities that took place there, including music, theatre, and genealogy workshops, as well as their evolution since the first edition of the event in 2011. Examining the Gra through the lens of collective memory, it appears as a sign of increased contact between Louisiana and the rest of the francophone world, particularly francophone Canada. Although the Gra may indicate renewed interest in promoting French in Louisiana, the benefit to the French language in the region would rely on negotiating between celebrating an exclusively Acadian identity and including the region’s other francophone groups in the culturally and ethnically diverse context of French and Creole Louisiana.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1037444ar