« Le baromètre du cultivateur »

, par Jean Provencher

Dans la presse québécoise d’il y a plus de 100 ans, on revient souvent sur l’importance d’observer la Nature avec attention pour pouvoir prévoir le temps. Voici cette fois-ci, à ce sujet, la « science » de La Tribune (Saint-Hyacinthe) du 10 mai 1888. À la campagne, tout est baromètre. Parmi les oiseaux de basse-cour, les pigeons […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/05/0...