Le bonheur des enfants du primaire

, par Jean Provencher

Il faisait tempête, la première de la saison. La route était mauvaise. Quarante kilomètres sur l’autoroute. J’ai bien fait d’être parti tôt. Arrivé à 8 heures 30. Mesdames Isabelle Hallé et Kim Picard m’attendaient, occupées à « disposer » la salle. Vu d’une fenêtre de la bibliothèque, ça donnait cela. Les deux classes de 5e et 6e […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/12/1...