Le bonheur du Sault Montmorency, à quelques kilomètres à l’est de Québec

, par Jean Provencher

Par un beau dimanche, on gagne l’endroit par train maintenant, depuis 1898, plutôt que par bateau. Les Québecois [sic] ont aujourd’hui déserté les autres places de promenade du dimanche pour se rendre en foule au Sault Montmorency. Les bateaux n’avaient pas la moitié de leurs passagers des autres dimanches d’été. Cependant, la température était favorable […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/06/0...