Le bonheur du printemps revenu

, par Jean Provencher

Voilà ce que chante Francoise (Robertine Barry) dans sa Chronique du lundi, le 22 avril 1895. J’écris près de ma fenêtre ouverte. L’air est doux, délicieux. Il m’apporte je ne sais quels tendres pensers [sic] qui me réchauffent jusqu’au fond de l’âme, ma pauvre âme engourdie et somnolente pendant les froidures de ce long hiver. […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/04/1...