Le chien du pauvre

, par Jean Provencher

Un poème de Enr. Fuentes. Quoi ! pour mon chien, l’on me demande Quarante sous……plutôt mourir ! Pourquoi cette nouvelle amende ? Gens du Trésor, laissez-vous attendrir. Invalide et courbé par l’âge Je ne saurais gagner mon pain ; Sans un liard et sans ouvrage Je vis de misère et de faim. Quand je souffre mal [...]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2013/11/2...