Le chômage des moulins

, par Jean Provencher

Il faut savoir que les quelques semaines précédant Noël forment la haute saison de la mouture des grains au Québec. Le cultivateur a terminé le battage et le vannage de ses céréales, il peut donc maintenant gagner le moulin. Et, chez le meunier, c’est chacun son tour ; premier arrivé, premier servi. Lorsque les hommes des […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/12/0...