Le coiffeur de l’écrivain Edmond Rostand n’est jamais arrivé à lui tirer un traître mot

, par Jean Provencher

Parlera-t-il ? Si Edmond Rostand vient aux États-Unis, les Américains verront, pour une fois, un Français qui ouvre peu la bouche durant le temps qu’il accorde à son barbier. Le poète est le plus taciturne des hommes. Un barbier qui le rasa pendant 16 ans n’a jamais entendu le son de sa voix. « J’ai essayé […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/10/0...