Le dégel, une période souvent désagréable à la ville

, par Jean Provencher

Le printemps nous est revenu avec le sourire de son soleil, mais ce sourire que les poètes ont accoutumé [sic] de chanter, nous en payons parfois durement la rançon. C’est lui en effet qui fond la neige de nos rues, qui la répand en ruisseaux. Tandis que notre tête est illuminée de rayons, nos pieds […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2018/03/2...