Le « livre du peuple ». La relation éditeur-public dans la presse francophone d’Amérique du Nord durant la Rébellion de 1837-1838

Julien Mauduit
| :
L’article étudie le pouvoir politique du public à travers son accès au journal, donc sa participation au débat public. En analysant les journaux francophones d’Amérique du Nord, il pose également un nouveau regard sur la Rébellion. Cette histoire des idées empirique soutient que le public francophone d’Amérique possédait une autonomie intellectuelle ainsi qu’un pouvoir d’intervention dans le débat public. Il démontre aussi que les journaux pro-révolutionnaires avaient une conception davantage démocratique des lecteurs. L’article insiste enfin sur l’importance d’étudier la circulation des idées dans l’opinion publique plutôt que la seule descente de celles-ci des éditeurs vers les lecteurs.
| :
This article analyses the public’s political power through its access to newspapers, and therefore its participation in the public debate. By analyzing French North American newspapers, it sheds additional light on the Canadian Rebellion. As an empirical history of ideas, it argues that the public had an intellectual agency, and shows how the pro-revolutionary newspapers shared more a democratic conception of its readers. The article also insists on the importance of considering the ideas’ circulations rather than the elitist view of a top-down transmissions from the editors to the readers.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1065043ar