Le lyrisme en journalisme

, par Jean Provencher

Dépouillant la presse d’autrefois, on a parfois l’impression que, l’espace aidant, le journaliste a reçu l’ordre de son patron de se laisser aller. « Ne te gêne pas, garçon. » Rien de plus beau que de voir les derniers beaux jours de l’automne. Tout semble prendre un regain de vie. Dimanche dernier, la température, un soleil de [...]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2013/11/2...