Le poivre aurait mis du temps avant de gagner le Québec

, par Jean Provencher

Propos de l’historien Benjamin Sulte. Après avoir examiné le nombre d’inventaires de mobiliers et d’ustensiles de ménages dans lesquels les moindres objets de consommation se trouvent inscrits, je n’ai pas rencontré une seule mention de poivre, depuis l’année 1652 à 1689, tandis que le sel, même en quantités infimes, est toujours noté. Une récompense honnête […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/10/1...