Le porc, cet animal indispensable en Nouvelle-France Le lundi 26 janvier 2015 D...

, par 2e bataillon du régiment de la Sarre

Le porc, cet animal indispensable en Nouvelle-France
Le lundi 26 janvier 2015

Dès la fondation de la Nouvelle-France, puis dans les colonies britanniques du 19e siècle, le porc occupe une grande place dans l'alimentation des habitants, plus importante que celle du boeuf, notamment en raison de sa polyvalence. L'historien Luc Nicole-Labrie propose une petite histoire de l'élevage et de la consommation du porc au Québec.

AUDIO FIL
L'importance du porc dans l'alimentation de la Nouvelle-France

http://ici.radio-canada.ca/emissions/bien_dans_son_assiette/2014-2015/chronique.asp?idchronique=361513

Le lard ou le porc
Une faible production laitière entraîne une production restreinte de beurre. Comme le gras est indispensable dans la cuisine, on doit se tourner vers d’autres sources, et le lard est beaucoup plus accessible et beaucoup moins cher que l’huile d’olive importée. De Québec à Montréal, en passant par la vallée du Richelieu, le lard est cinq fois plus important que le beurre dans les foyers. Il est à ce point recherché pour rehausser le goût des mets qu’il s’en consomme environ une quarantaine de kilos par année par famille. Les colons élèvent le porc davantage pour le gras que pour sa viande, ce qui ne les empêchent pas, au temps des grandes boucheries, de déguster côtelettes et autres coupes fraîches.

Source : Musée virtuel de la Nouvelle-France


Voir en ligne : http://www.facebook.com/54480857555...