Le printemps, on y vient

, par Jean Provencher

La ville de Québec a toujours été reconnue pour ses musiciens de rue de toutes sortes. Et voilà qu’ils réapparaissent avec les jours s’allongeant. Signe infaillible, écrit le quotidien Le Canadien du 22 avril 1881. Les orgues de Barbarie ont fait leur apparition dans nos rues. C’est un signe infaillible que le vrai printemps est […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/03/3...