Le prix Jean-Éthier-Blais 2020 est décerné à David Bélanger et Thomas Carrier-Lafleur

, par Mathieu Gauthier-Pilote

JPEGLe prix de la critique littéraire Jean-Éthier-Blais 2020, doté d’une bourse de 3000$ et décerné annuellement par la Fondation Lionel-Groulx à l’auteur du meilleur livre de critique littéraire paru au Québec pendant l’année précédente, portant sur la littérature québécoise de langue française et écrit en français, est attribué à David Bélanger et Thomas Carrier-Lafleur pour leur livre Il s’est écarté : Enquête sur la mort de François Paradis (Éditions Nota Bene, 2019). La remise du prix Jean-Éthier-Blais 2020 s’est tenue en ligne ce jeudi 5 novembre 2020 à 10h en présence des lauréats, de la présidente du jury et du président de la Fondation Lionel-Groulx.

Présidé par la professeure de littérature de l’Université d’Ottawa madame Lucie Hotte, le jury est également composé de mesdames Élise Lepage de l’Université de Waterloo et de Sophie Marcotte de l’Université Concordia. Les jurés tiennent à souligner que « cet ouvrage original, qui accomplit bien plus que ce qu’il ne suggère au premier abord, propose bien plus qu’une étude fine, intelligente et originale du grand classique qu’est Maria Chapdelaine, mais aussi des analyses croisées des trois versions filmiques de ce roman ainsi que des relectures d’un grand intérêt des Anciens Canadiens et du Torrent. Cette étude du roman et des films prend la forme d’une enquête quasi policière de la mort de François Paradis, qui tient en haleine, en étudiant tour à tour la mise en scène tragique, les dettes, la scène du meurtre, les différents suspects et la possibilité même de résoudre l’enquête. Les lecteurs et lectrices se trouvent face à une approche critique profondément nouvelle, humble et jubilatoire tout à la fois. »

« La Fondation Lionel-Groulx est fière de remettre ce prix depuis 24 ans, afin de soutenir les œuvres de critique et d’essai littéraires au Québec. Ce prix commémore aussi la mémoire de l’un de nos anciens présidents, Jean Éthier-Blais, qui a été à la fois professeur à l’Université McGill, écrivain, critique littéraire, carnettiste au journal Le Devoir et diplomate » a affirmé Jacques Girard, président du conseil d’administration de la Fondation.

David Bélanger est détenteur d’un doctorat en études littéraires de l’Université du Québec à Montréal, où il est actuellement chargé de cours. Coordonnateur de l’antenne Université Concordia de Figura, Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, il est également directeur de rédaction d’XYZ. La revue de la nouvelle. Il a fait paraître divers articles sur la représentation de la littérature dans le roman québécois contemporain. Il a publié un premier roman, Métastases, en 2014 et un recueil de nouvelles, En savoir trop, en 2019.

Thomas Carrier-Lafleur est chercheur postdoctoral (anciennement chercheur postdoctoral Banting) et chargé de cours à l’Université de Montréal, ainsi que coordonnateur de la recherche au Laboratoire CinéMédias et codirecteur de la revue Nouvelles vues. En 2019, il a publié l’essai Il s’est écarté. Enquête sur la mort de François Paradis (Nota bene ; avec David Bélanger) et codirigé l’ouvrage collectif Impression, projection : une histoire médiatique entre cinéma et journalisme (Presses de l’Université Laval ; avec Richard Bégin et Mélodie Simard-Houde). Il est aussi l’auteur de L’œil cinématographique de Proust (Classiques Garnier, 2016) et de Une philosophie du « temps à l’état pur » : l’autofiction chez Proust et Jutra (Vrin/Presses de l’Université Laval, 2010). Dans une perspective intermédiale, ses recherches portent sur la littérature française et québécoise ainsi que sur le cinéma québécois.

- En savoir plus sur le prix Jean-Éthier-Blais
- Allocution de la présidente du jury
- Allocution des lauréats
- Communiqué de presse (PDF)

Voir en ligne : https://www.fondationlionelgroulx.o...