Le refuge de la nostalgie

, par Jean Provencher

Les temps changent. Nous ne vivons plus aujourd’hui comme nous vivions voilà 50 ou 60 ans. Je me rappelle avoir entendu le procès de la télévision, qui, disait-on, avait brisé le cercle familial pour devenir l’importune dans la maison. « Ah, auparavant, c’était le bon temps, nous passions les soirées entre nous plutôt que rivés à [...]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2013/11/2...