Le rôle de l’Église catholique, du Conseil de la vie française et de Paul-Émile Gosselin dans le développement de la radio française au Canada, 1940-1955

Alain Canuel
| :
Notre étude se propose de mettre en relief le soutien de l’Église catholique et du Conseil de la vie française de même que la contribution majeure de Paul-Émile Gosselin dans le développement de la radio française au Canada au cours des années 1940-1955. À travers les luttes qui se sont poursuivies tant aux niveaux technique, administratif, politique que financier, les représentants de l’Église catholique sont intervenus dans le but manifeste de préserver les valeurs fondamentales des Canadiens français, notamment la langue, la culture et la religion. La station CKSB de Saint-Boniface, Manitoba, inaugurée en 1946, sert de point d’ancrage à notre analyse. Nous mettons également en évidence le rôle de l’Église en ce qui a trait à la campagne de financement de 1944 pour la mise sur pied de quatre stations dans l’Ouest. Nous terminons notre analyse en soulignant l’appui de membres du clergé catholique et d’hommes politiques face aux difficultés rencontrées par Adrien Pouliot comme membre du Bureau des gouverneurs lors de sa réélection en février 1945.
| :
Our study proposes to highlight the support of the Catholic Church and the Conseil de la vie française as well as the major contribution of Paul-Émile Gosselin in the development of French radio in Canada during the 1940-1955 period. Through the struggles that have been going on at the technical, administrative, political and financial levels, representatives of the Catholic Church have intervened with the obvious aim of preserving the fundamental values of French Canadians, including language, culture and religion. The CKSB radio station, St. Boniface, Manitoba, opened in 1946, and serves as an anchor for our analysis. We are also highlighting the role of the Church in the 1944 fundraising campaign for the establishment of four stations in the West. We conclude our analysis by emphasizing the support of Catholic clergy and politicians for the difficulties faced by Adrien Pouliot as a member of the Board of Governors when he was re-elected in February 1945.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1064565ar