Le sort des nôtres décédés durant l’hiver

, par Jean Provencher

Extrait de la une de La Patrie (Montréal) du lundi 23 avril 1906. À l’heure qu’il est, sur 1920 corps au charnier, 50 en ont été retirés et mis en terre. D’après les règlements des autorités sanitaires de la ville, tous les corps doivent être inhumés au premier mai de chaque année. On ne croit […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/04/1...