Le temps des voyages

, par Jean Provencher

L’été pour les citadins assez bien nantis est le temps des voyages. Dans Le Sorelois du 4 juin 1880, un quidam plein d’humour le leur conseille d’ailleurs. L’époque des voyages. C’est le temps des voyages, cette bonne chose qui consiste à changer de ciel, à changer de résidence, à changer d’habitudes, d’entourage, de mise en […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/06/2...