Le trésor de Bigot

, par Jean-Louis Lessard

Alexandre Huot, Le trésor de Bigot, Montréal, Édouard
Garand, 1926, (54 pages + 14 pages) (Collection « Le roman
canadien » no 23)

La tombe de Marcel Morin a été
vandalisée. Le curé de Saint-Henri-de-Lévis a vite fait de confier l’affaire au
« fameux » détective Jules Laroche. 
Il découvre que ce Marcel Morin, mort il y a très longtemps, était un
garde de l’intendant Bigot. Ce dernier,

Voir en ligne : http://laurentiana.blogspot.com/201...