Léon Robichaud au congrès Digital Heritage 2018

, par Véronika Brandl-Mouton

Du 26 au 30 octobre 2018, Léon Robichaud, professeur au Département d’histoire de l’Université de Sherbrooke et codirecteur du Laboratoire, participait au congrès Digital Heritage 2018, qui se tenait à San Francisco. Il s’agissait de la troisième édition de cet événement international, le premier ayant eu lieu à Marseilles en 2013 et le second à la Grenade en 2015. Le congrès fédère divers organismes voués à la numérisation, à la diffusion et à la préservation des données du patrimoine culturel sous toutes ses formes. À cette occasion, la International Society on Virtual Systems and Multimedia tenait sa 24e conférence et le Pacific Neighborhood Consortium tenait sa 25e rencontre.

La présentation du professeur Robichaud s’inscrivait dans le cadre d’un symposium spécial du Computer Applications & Quantitative Methods in Archaeology, consacré aux projets numériques associés à l’archéologie. La séance comprenait des communications sur les données archéologiques de Milan, Alcatraz et Picuris Pueblo (Nouveau-Mexique) et des communications plus théoriques sur une plateforme de partage de photographies d’objets, le patrimoine archéologique des nomades et l’utilisation de la réalité virtuelle pour simuler les fouilles.

Crédits: Léon RobichaudNotre projet de gestion et d’analyse des données issues des fouilles à la place D’Youville a permis de soulever les défis associés à l’intégration du numérique en cours de projet et les avantages des SIG pour analyser la répartition d’un grand nombre d’artefacts. Léon Robichaud a présenté le contexte particulier du site de la place D’Youville, le partenariat établi entre le Laboratoire et le musée Pointe-à-Callière, et les ajustements nécessaires pour que le système soit conforme aux exigences de gestion du patrimoine archéologique à la Ville de Montréal. L’application facilitera la rédaction du rapport synthèse des fouilles et l’analyse de la répartition des objets permettra de mieux comprendre les fonctions des différentes parties du site.

Le projet se poursuit avec la numérisation d’un échantillon d’objets recouverts lors des fouilles. Ces objets seront disponibles à partir de l’interface SCHEMA dans un nouveau visualiseur, Archéovue.

 

The post Léon Robichaud au congrès Digital Heritage 2018 appeared first on Laboratoire d'histoire et de patrimoine de Montréal.

Voir en ligne : https://lhpm.uqam.ca/nouvelle/leon-...