Les Frères de Saint-Jean-de-Dieu au chevet des démunis

, par Instantanés

Les communautés religieuses, dont celle de l’Ordre hospitalier des Frères de Saint-Jean-de-Dieu, ont occupé une place importante dans l’histoire des soins de santé au Québec avant l’avènement de l’assurance-hospitalisation au début des années 1960. Le Refuge Notre-Dame-de-la-Merci, institution d’hospitalisation et d’hébergement fondée par Achille David en 1915, a été mis sur pied pour accueillir les hommes malades, pauvres et abandonnés. En 1927, répondant à l’appel du secrétaire du Refuge, le journaliste Olivar Asselin, des frères de l’Ordre hospitalier de Saint-Jean-de-Dieu quittent Lyon (France) pour venir s’établir à Montréal et prêter main forte à l’organisme de charité.

 

Procès-verbal du Refuge Notre-Dame-de-la-Merci (extrait) signé par Olivar Asselin, 4 juin 1926. BAnQ Vieux-Montréal (P797,S2).

 

Ces religieux accueillent avec compassion, logent et soignent les itinérants et les démunis. Ils prennent également la direction de l’Hôpital Notre-Dame-de-la-Merci dès son ouverture en 1932.

 

« Les religieux hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu » de l’Hôpital Notre-Dame-de-la-Merci, 1934. BAnQ Québec (P547,S1,SS1,SSS1,D2,P1976R). Photographe non identifié.

 

Statue de saint Jean de Dieu (aujourd’hui retirée) qui se trouvait devant l’Hôpital Notre-Dame-de-la-Merci (devenu le Centre d’hébergement Notre-Dame-de-la-Merci), [194- ?]. Collection Réal Michaud, o.h.

Le fonds d’archives de l’Ordre hospitalier de Saint-Jean-de-Dieu, conservé à BAnQ Vieux-Montréal, comprend les documents constitutifs et administratifs du Refuge Notre-Dame-de-la-Merci (constitution, lettres patentes, rapports annuels, procès-verbaux, bilans financiers, statistiques, correspondance). Il compte aussi un ensemble unique de 32 transparents sur verre évoquant la vie du fondateur de l’Ordre, Jean de Dieu, de son vrai nom Jean Ciudad (1495-1550). Celui-ci a été canonisé en 1690, proclamé patron des malades et des hôpitaux en 1886 et protecteur des infirmiers et infirmières en 1930.

 

Le départ de saint Jean de Dieu vers sa destinée, [1946 ?]. BAnQ Vieux-Montréal (P797,S11).

 

La Sainte Vierge indique à Jean sa vocation hospitalière, [1946 ?]. BAnQ Vieux-Montréal (P797,S11).

 

L’archange Raphaël aide saint Jean de Dieu, gravure, [1946 ?]. BAnQ Vieux-Montréal (P797,S11).

 

Ces gravures couleur illustrent la publication « Saint Jean de Dieu, fondateur de l’Ordre hospitalier ».

 

L’archange Raphaël aide saint Jean de Dieu, p. 28-29, dans Saint Jean de Dieu, fondateur de l’Ordre hospitalier, 1946.

 

Marthe Léger, archiviste – BAnQ Vieux-Montréal

 

En complément :

Bastien, Hermas, L’Ordre Hospitalier de Saint-Jean-de-Dieu au Canada. Montréal, Éditions Lumen, 1948.

Saint Jean de Dieu, fondateur de l’Ordre hospitalier, 1946.

Ruest, Maurice, s. j., L’Ordre Hospitalier de Saint-Jean-de Dieu, Montréal, L’œuvre des tracts, no 308, février 1945, http://collections.banq.qc.ca/ark :/52327/2241183.

Voir en ligne : https://blogues.banq.qc.ca/instanta...