« Les Pins qui chantent »

, par Jean Provencher

Le poète et dessinateur Albert Ferland (1872-1943) a publié de 1908 à 1910, chez Déom Frères à Montréal, un recueil de poésie en quatre tomes. Et, sauf lorsque l’auteur verse dans quelques bondieuseries et à la condition d’accepter qu’il chante presque toujours la campagne et les bois, l’ouvrage a bien traversé le temps. Nous avions […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2018/07/1...