Les animaux de retour à l’étable

, par Jean Provencher

Citadins que nous sommes, nous l’ignorons. Mais le Québec connaît un printemps tellement pluvieux que les champs dans les campagnes sont devenus des terrains de boue. Pour les bêtes passant les nuits dehors, impossible de trouver place pour se coucher. Sans compter que ces lieux de boue, aux nuits froides, sont tout ce qu’il faut […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/05/1...