Les boursiers du concours 2019-2020 du Programme de soutien à la recherche sont connus

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et la Fondation de BAnQ sont fières d’annoncer le nom des sept lauréats du concours 2019-2020 du Programme de soutien à la recherche. Une cérémonie en leur honneur a eu lieu le 25 novembre à BAnQ Vieux-Montréal, un centre de BAnQ qui conserve des archives publiques et privées. 

Le Programme de soutien à la recherche offre cette année 64 000 $ en bourses d’excellence. Cette somme est répartie entre des étudiants des cycles supérieurs inscrits dans une université québécoise et des chercheurs de l’extérieur du Québec. 

Lauréats d’une bourse de doctorat :

  • Gabriel-Arnaud Berthold, étudiant en droit à l’Université McGill et à l’Institut d’études politiques de Paris, pour son projet « La construction du droit québécois de la consommation – Petite histoire d’une grande lutte politique ».
  • Élyse Guay, inscrite au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal, pour son projet « Recentrement et Résistance : le réseau transaméricain des revues francophones (1941-1948) ».
     

Lauréates d’une bourse de maîtrise :

  • Véronika Brandl-Mouton, étudiante au Département d’histoire de l’Université du Québec à Montréal, pour son projet « ‟Réformer plutôt que punir” : la jeunesse devant la Cour des jeunes délinquants de la ville de Québec (1940-1951) ».
  • Marie-Laurence Raby, inscrite au Département d’histoire de l’Université Laval, pour son projet « Avortement, réseaux et clandestinité : les mutations dans l’organisation féministe de l’accès à l’avortement au Québec au regard de l’évolution des discours normatifs de l’État (1969-1988) ».
     

Lauréats d’une bourse de séjour Félicité-Laflamme-Hoffmann :

  • Alexandre Couture Gagnon, professeure au Département d’affaires publiques et d’études sur la sécurité à l’Université du Texas Rio Grande Valley (États-Unis), pour son projet « La diplomatie culturelle du Québec aux États-Unis depuis les années 1970 – Utilisation de la culture et de la langue françaises pour promouvoir les intérêts du Québec chez son voisin du Sud ».
  • Grzegorz Dulinski, professeur adjoint au Département de langues vivantes de l’Université pédagogique de Cracovie (Pologne), pour son projet « La vie et l’œuvre de Roger Brien (1910-1999) ».
  • Sarah Miles, doctorante en histoire à l’Université de la Caroline du Nord (États-Unis), pour son projet « Standing in Solidarity : Intellectuals, Publishing, and the Postcolonial Left in the Francophone World, 1959-1980 ».
     

Lire le communiqué

Voir en ligne : http://www.banq.qc.ca/a_propos_banq...